Suivez Bonesha fm En Direct

Suivez Bonesha fm En Direct

Persistance du phénomène des personnes en situation de rue

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Ce sont pour la plupart, des enfants et des femmes qui vivent de la mendicité. Certaines de ces personnes avaient été installées dans un centre de réintégration à Cankuzo, mais ont déserté ce centre et réapparaissent dans les rues de la capitale économique.

19h03, sur la Chaussée Prince Louis Rwagasore au centre-ville de Bujumbura, ce 14 décembre 2023, les enfants en situation de rue se font facilement remarquer.  Certains avec leurs mères. Ils se disputent, se lancent des injures autour du partage de l’argent qu’ils ont mendié   pendant la journée. Une femme, la soixantaine, gronde ses enfants : »Je ne vous donne rien. »  Elle ne veut pas partager l’argent mendié. Parmi ces enfants il y en a qui veulent aller de niveau à l’école. « J’ai besoin de retourner à l’école la situation de rue est pénible », a lancé un enfant approché.

Dernièrement, beaucoup d’enfants et adultes en situation de rue avaient été installés dans un centre d’accueil à Cankuzo. Le constat et qu’ils ont commencé à déserter ce centre depuis quelques jours. Ils disent que la vie était aussi trop dure dans le centre.

A Mukaza, sur l’avenue de la plage un groupe d’enfant mendie surtout dans la soirée. Tout comme sur le boulevard Patrice Lumumba où ces enfants s’ajoutent à de nombreuses femmes qui font de la mendicité. Ce sont ces femmes qui indiquent qu’elles sont à rechercher de l’argent pour nourrir leurs familles. Elles affirment aussi avoir quitté le centre d’accueil de Cankuzo car elles y menaient une vie difficile.

Pour rappel, c’est au mois de septembre dernier que le gouvernement avait effectué des activités d’intégration des personnes en situation de rue par un centre d’accueil de Cankuzo en commune Mishiha. En tout cas il peine à trouver une solution durable au phénomène des personnes en situation de la rue.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Pocket
WhatsApp