Suivez Bonesha fm En Direct

Suivez Bonesha fm En Direct

L’ONLCT : où est ton frère ? Plaide pour la ratification de la Convention pour la protection des droits de tous les travailleurs migrants

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Dans son communiqué de presse de ce 18 décembre 2023, l’Observatoire national pour la Lutte contre la Criminalité transnationale (ONLCT) : Où est ton frère ?  a demandé au gouvernement du Burundi de faire un autre pas notamment par la ratification de la Convention pour la protection des droits de tous les travailleurs migrants et de leurs familles.

Le président de l’Observatoire a profité   la célébration de la journée internationale des migrants, ce 18 décembre 2023, pour plaider en faveur de cette convention internationale adoptée par les Nations Unies le 18 décembre 1990.  Il Salue   le pas déjà franchi par le Gouvernement de la République du Burundi en matière de la promotion de l’emploi des migrants au Burundi.

Pourtant, il trouve qu’un grand pas reste encore à faire notamment par la ratification de ladite convention « La ratification de cette Convention par le Burundi pourrait soulager la misère de plusieurs migrants burundais se trouvant à l’étranger, y compris les enfants migrants illégaux, notamment ceux qui se trouvent en Tanzanie, en RDC, en Zambie, en Afrique du Sud, etc. », motive Me Prime Mbarubukeye, président et représentant légal.

Selon les enquêtes menées par l’ONLCT : où est ton frère ? en 2022, indique-t-il, la plupart d’entre eux rencontrent des difficultés énormes une fois arrivé à l’étranger.  Il soutient qu’ils sont surtout   victime de la privation de nourriture et de repos, de la spoliation de leurs biens tirés des salaires perçus à la fin du contrat de travail, les abus sexuels poussés à outrance, le trafic d’organes, les emprisonnements abusifs et les disparitions forcées.

Ainsi donc, Mbarubukeye juge que la ratification de la Convention pourrait apporter une valeur ajoutée par rapport à la protection des droits des travailleurs migrants burundais et leurs familles se trouvant à l’étranger.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Pocket
WhatsApp