Suivez Bonesha fm En Direct

Suivez Bonesha fm En Direct

Le ministre de l’Intérieur propose les procédures de flagrance contre les auteurs de fraude

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Dans une réunion avec des responsables administratifs, judiciaires et sécuritaires, de ce 25 septembre 2023, Martin Niteretse a déclaré que les auteurs de fraude comme de corruptions ou de malversations doivent être jugés dans des procès de flagrance. Les juges demandent d’être protégés car il y a des fois où ils subissent des pressions de la part des administratifs.

« Le pays ne peut pas se développer quand il y a encore des auteurs de fraudes, des corrompus et ceux qui font de la malversation économique », a insisté le ministre de l’Intérieur du Développement communautaire et de la Sécurité publique. C’est pour quoi, a-t-il motivé, il faut une synergie des institutions pour lutter ces comportements en jugeant les auteurs appréhendés et leur complice dans des procès de flagrance.

Néanmoins, pour un magistrat du parquet présent dans cette rencontre qui a réuni les responsables administratifs, judiciaires et sécuritaires, certains juges sont intimidés par les administratifs. Il   a plaidé alors pour leur protection.

Le ministre Niteretse a demandé aux responsables administratifs et judiciaires de réunir leurs forces a s’appuyant sur la loi en vigueur sans que personne ne s’ingère dans les affaires de l’autre.

Les gouverneurs de provinces ont été appelés de faire des enquêtes profondes pour savoirs qui sont les fraudeurs dans leurs provinces. « Nous allons nous réunir dans quelques mois pour revoir l’état des lieux », a conclu le ministre.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Pocket
WhatsApp