Suivez Bonesha fm En Direct

Suivez Bonesha fm En Direct

Cankuzo : ils dénoncent le non-respect de la politique de la gratuité des soins

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Certains des habitants de la commune de Kigamba de la province de Cankuzo reprochent les centres de santé publics de violer le droit à la gratuité des soins pour les enfants de moins de 5 ans et les femmes qui accouchent. Ils regrettent que ces groupes de personnes se voient exiger des payements.

« Ils nous prescrivent des médicaments et nous envoie les acheter dans des pharmacies en dehors des centres de santé à un prix très élevé », accusent les habitants. D’après eux cela leur limite leur accès à la gratuité des soins pour les enfants de moins de 5 ans et les femmes qui accouchent en vigueur depuis 2006 au Burundi. « Que notre droit soit respecté », exigent les habitants de Kigamba.

Au ministère de l’Intérieur, ce problème dénoncé par les habitants de Kigamba est connu. Martin Niteretse, ministre de L’Intérieur, du Développement communautaire et de la Sécurité publique, fait savoir qu’en 2021, le gouvernement du Burundi a payé plus de 70 milliards BIF d’arriérés pour des soi-disant bénéficiaires des soins. Pourtant, il déplore qu’après des enquêtes, il a été découvert que les médicaments n’ont pas étés servis. « Pour des médicaments d’un prix dépassant 2500 BIF, les patients étaient sommés de les acheter dans des pharmacies extérieures aux centres de santé », affirme le ministre.

Le président de la République, Evariste Ndayishimiye quant à lui a ordonné l’autorité habileté de mener des enquêtes pour en fin punir ce comportement des gens qui enfreint la loi et pillent le pays.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Pocket
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *