Suivez Bonesha fm En Direct

Suivez Bonesha fm En Direct

Bubanza : des enfants abandonnés dans la précarité

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Des cas d’abandons d’enfants par leur parent existent notamment sur la sous colline Nyarwonga et colline Shari I en commune de Bubanza. Ils sont abandonnés à cause de la pauvreté dans les ménages. Le chef de cabinet du gouverneur de la province Bubanza lance un appel aux parents de jouer leur rôle et d’assumer leur responsabilité.

 » J’ai quitté l’école car notre papa nous a abandonnés. Je ne pouvais plus avoir des cahiers et uniformes », a affirmé un enfant rencontré à Shari I.  Et son frère de renchérir :  » Nous ne savons même pas où il se trouve. » 

C’est leur maman qui leur cherche de quoi manger en travaillant dans les champs d’autrui.

Renate Hakizimana la mère de 4 enfants abandonnés par leur papa indique qu’après l’abandon des enfants par leur père, leur vie est devenue intenable.   » Un a quitté l’école suite à la pauvreté. »   Elle confie que les 2000 BIF qu’elle gagne par jour en cultivant la terre des autres ne peuvent pas la permettre de nourrir et scolariser tous ses enfants.

Denise Bambarukontari, agent communautaire de la colline Shari indique que la communauté essaie de tout faire pour que les enfants abandonnés retournent à l’école. D’après elles sont très nombreux.  » S’ils ne parviennent plus de suivre les cours, deux enfants sont assistés sur chaque sous colline. »

Les responsables administratifs à Bubanza reconnaissent que des parents abandonnent leurs propres enfants à cause de la pauvreté. Jean Bosco Nduwimana, chef de cabinet du gouverneur de Bubanza, souligne que des conséquences très néfastes ne peuvent pas manquer sur les conditions de vie des enfants. Il fait savoir que les parents faillissent à leur responsabilité de protéger leurs enfants et leur rappelle qu’être parent est une responsabilité importante qu’ils doivent honorer.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Pocket
WhatsApp